Les 12 commandements du manager de l'innovation

Les 12 commandements du manager de l’innovation

Le 07 décembre 2017

L’entreprise ne peut pas innover sans ses managers. La communauté managériale est au coeur de la transformation de l’entreprise, dans sa capacité à mettre en oeuvre de nouvelles méthodes de travail et permettre l’innovation collective.

Pour cela, les managers doivent impérativement consolider certaines activités et compétences afin de favoriser l’innovation dans l’entreprise. Des compétences  mais qui doivent devenir une priorité pour les managers. Quelles sont alors ces 12 activités indispensables et comment les mettre en pratique concrètement ?

1. Définir une ambition pour son équipe 

Comme l’entreprise, l’équipe doit être tournée et motivée par une ambition commune. Pour trouver cette ambition, le manager peut s’appuyer sur la technique des Golden Circles de Simon Sinek et son “Start With Why” : définir le pourquoi, la raison d’être de l’équipe avant le quoi, l’activité de l’équipe (ce qu’elle fait).

 


En définissant l’ambition de l’équipe, le manager donne alors du sens à toutes les actions que l’équipe entreprend. Il participe à renforcer le sentiment d’appartenance à l’équipe et à la mission de l’entreprise.

2. Constituer une équipe complémentaire  

Stop, arrêtez de recruter des clones ! Pour favoriser la créativité dans votre équipe, recrutez plutôt des profils complémentaires, voir inédits, des profils différents qui bousculent vos façons de travailler et vous amènerons en dehors de votre zone de confort.

3. Développer les compétences de son équipe

C’est la mission quotidienne du manager. Il doit transmettre à la fois sa propre connaissance mais aussi la connaissance de l’entreprise. Surtout, il s’assure que les compétences de son équipe sont à jour, et le cas échéant, il propose des formations adaptées. C’est une véritable posture de coach que le manager doit adopter pour développer les compétences de son équipe.

4. Faire du Feedback au Quotidien

Pour permettre à ses équipes d’avancer, le manager doit leur délivrer un feedback quotidien. Qu’il soit positif ou négatif, là n’est pas la question : il doit avant tout être honnête pour amener l’équipe sur une piste de progrès. Pour celà, le manager doit être dans une posture d’écoute vis à vis de ses collaborateurs.

Le feedback est une compétence clé du Manager pour engager les équipes. Constructif, il accompagnera les équipes à devenir plus autonomes. Honnête, la transparence du feedback participera à développer le sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Dans le livre blanc “How to start a Feedback Revolution” rédigé par l’agence Flashbrand, on peut y lire “Les millenials préfèrent voir leur manager comme un coach qui leur donne un feedback continue et les aide dans leur développement personnel”.

5. Favoriser l’autonomie 

Dans son livre “Management 3.0”, Jurgen Appelo définit l’autonomie comme la capacité à donner de la latitude à ses équipes à faire des choix.  Favoriser l’autonomie de vos collaborateurs, c’est leur donner la capacité de faire des choix. Mais attention : l’autonomie n’est pas linéaire. Elle dépend des projets et il faut pouvoir adapter le degré d’autonomie donné à vos équipes en fonction des situations. Surtout, il est important de fixer un cadre en amont d’un projet si vous ne voulez pas vous retrouverez dans la posture du contrôle à posteriori.

6. Créer des rituels avec son équipe

L’organisation de rituels permet de travailler le sentiment d’appartenance à l’équipe. La création de rituels est inspiré des méthodes agiles : ils permettent de gagner du temps, développer le travail collaboratif en donnant la possibilité à chacun de savoir où en sont les autres membres de votre équipe sur un projet. Si une personne à des difficultés, elle peut ainsi en faire part à l’équipe lors de ces rituels, qui prennent la forme de debriefs, recueil des besoins, réunions quotidiennes de 15 minutes ou bien des moments plus conviviaux.

7. Dynamiser avec les techniques agiles

Inspirez-vous des méthodes agiles pour dynamiser vos réunions et les rendre plus efficaces en organisant des sessions de créativité et d’idéation au lieu de l’éternel brainstorming. Au quotidien, lorsqu’un problème survient, essayez de convoquer les techniques agiles pour faire émerger de nouvelles idées : elles vous permettront de résoudre vos problèmes plus vite.

Dans les réunions, le manager doit adopter une posture de facilitateur plutôt que de leader : il organise, fixe les règles du jeu et les objectifs,mais ne propose pas les idées. C’est l’équipe qui anime la réunion.

8. Favoriser la prise d’initiative et l’intrapreunariat

… en donnant le droit à l’erreur !  Le manager doit installer un climat de confiance avec son équipe pour que des initiatives émergent. Des formats spécifiques peuvent être organisés par les managers afin de favoriser l’émergence des idées de chacun, comme l’organisation d’un hackhathon en interne par exemple.

 

9. Favoriser la créativité de son équipe

Une fois le droit à l’erreur accordé, la créativité peut avoir lieu au sein de l’équipe :  une créativité utile au service de l’expérience utilisateur et de la réflexion autour de nouveaux business models. Les managers peuvent se former à la méthode du Design Thinking pour susciter plus facilement cette créativité au sein de leur équipe. 

10. Construire un réseau au sein de l’entreprise

Nous sommes dans l’ère de l’influence : il est désormais essentiel d’embarquer l’ensemble de vos collaborateurs derrière votre projet. Plus vous tisserez votre réseau au sein de votre entreprise, plus votre projet aura de chance d’être accepté par la hiérarchie. Vous devez alors maîtriser quelques règles de communication pour réussir à convaincre vos collaborateurs d’adhérer à votre projet.

11. Être percutant à l’oral et à l’écrit

Soyez percutant à l’oral comme à l’écrit ! Nous vivons dans une culture de la rapidité. Les mails ne sont plus lu : vous devez maîtrisez l’art de la synthèse pour faire passer vos idées et vos projets, mais aussi pour embarquer vos équipes à vous suivre. Maîtriser le pitch vous servira auprès de votre équipe mais aussi de vos clients et de votre hiérarchie.

12. Accompagner le parcours professionnel 

L’évolution de carrière est l’un des critères de choix les plus important pour les millenials dans leur recherche d’emploi. Ils souhaitent développer leurs compétences au sein de l’entreprise, surtout celles qui leur permettront d’atteindre leur “dream job”.

Les managers ont donc un rôle clé dans le développement des compétences de leurs équipes : ils doivent connaître les aspirations de chacun pour leur donner les moyens d’y arriver en leur proposant un accompagnement adapté.

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez les nouvelles publications de notre blog dès leur parution.
Un projet ? Vous souhaitez en discuter ?