Les bénéfices du mode de travail collaboratif

Les bénéfices du mode de travail collaboratif

Le 13 décembre 2018

Alors que l’on entend beaucoup parler du travail collaboratif, la différence entre des modes de travail “collaboratif” et “coopératif” n’est pas toujours très claire. Explications !

Qu’est-ce que le mode de travail collaboratif ?

Par défaut, le travail peut souvent paraître collaboratif, alors qu’il s’agit surtout de… coopération. Dans un mode coopératif, le travail est accompli selon une division dans laquelle chaque personne est responsable d’une partie du projet : c’est donc une répartition des tâches entre les différents acteurs.

Le mode collaboratif amène les collaborateurs à travailler ensemble sans attribution précise des tâches. Le groupe s’appuie sur la mise en commun de compétences individuelles pour atteindre un but partagé. Mais comment s’assurer que nous sommes bien en mode collaboratif ? Et qu’est-ce que cela apporte dans l’entreprise ?

Vidéo issue de la série Rapid Learning TalenCo

Comment le mode collaboratif se traduit-il dans l’entreprise ?

Les collaborateur.trice.s utilisent le mode collaboratif dans une logique d’engagement libre, en cohérence avec leurs propres compétences. Cette méthode permet d’accélérer les projets et de dynamiser les équipes.

Avec une démarche collaborative, chaque salarié est prêt et capable d’apporter des compétences, des idées créatives et de l’engagement au service d’un but (en particulier dans les démarches d’innovation). Chacun va alors déterminer sa contribution au projet. L’idée innovante peut être apportée par n’importe quel collaborateur, qu’il soit au service comptabilité, marketing, relation client ou ressources humaines.

La mise en place d’un mode de travail collaboratif nécessite de la part de chaque acteur :

  • Egal partage des droits
  • Humilité
  • Confiance mutuelle
  • Implication

Le cadre de l’entreprise doit aussi être propice au développement d’un mode collaboratif :

  • Le Top Management a un rôle clé pour porter la vision et l’ambition collective
  • Le manager crée le cadre de collaboration permettant la confiance, la convivialité et la libre expression de chacun.e : on passe du reporting classique à des interactions plus régulières mais plus faciles grâce à la responsabilité et l’autonomie de chacun. En bref, l’entreprise entière devient plus agile.
  • La mise à disposition d’outils peut aussi faciliter la démarche : Trello ou Asana pour le suivi de projet, Slack, Padlet ou Klaxoon pour partager des idées ou des informations… ou tout simplement le RSE (Réseau Social d’Entreprise) existant si son usage est approprié à l’approche collaborative.

Le mode collaboratif se met aussi en scène par des approches ”low tech” (sortez vos crayons) grâce aux nouveaux espaces de travail. Plus ouverts, adaptés aux différentes situations de collaboration, ils favorisent le partage de l’information et autorisent plus aisément la facilitation graphique ainsi que le management visuel.

Quels sont les bénéfices du travail collaboratif pour l’entreprise ?

Le travail collaboratif développe l’intelligence collective. En travaillant ainsi, l’entreprise met en place les conditions pour faire émerger le potentiel créatif de chacun.e au service de l’innovation. Cette créativité permet le développement de nouveaux produits ou services par exemple. L’implication des collaborateur.trice.s est plus forte grâce à ce fonctionnement et la performance de l’entreprise s’en retrouve décuplée.

Ainsi, le mode de travail collaboratif repose en majorité sur les collaborateur.trice.s qui en retirent plusieurs points positifs :

  • Plus de sens au travail
  • Plus de bien-être (2 fois plus qu’avec les projets classiques)
  • Une meilleure valorisation de leurs compétences et soft skills
  • La satisfaction de contribuer efficacement et rapidement aux résultats !

Pour y parvenir, les collaborateur.trice.s doivent eux aussi ajuster leurs pratiques existantes pour développer leur capacité collaborative. Des compétences relationnelles, la pratique de méthodes agiles et la maîtrise de certains nouveaux outils seront nécessaires pour favoriser ce nouveau mode de travail. Mais surtout, il s’agira de développer un nouvel état d’esprit qui casse les intérêts individuels et favorise le partage de l’information.

Au final, si chaque collaborateur se sent considéré, responsabilisé, mobilisé autour des projets et que ses compétences sont mieux exploitées, l’entreprise en tirera mécaniquement un meilleur engagement de ses équipes. En ce sens, le mode collaboratif est un formidable moyen de combiner performance économique et bien-être au travail.

Attention ! Si les résultats du mode de travail collaboratif sont enthousiasmants, la mise en œuvre d’une telle approche peut ne pas être intuitive pour les entreprises traditionnelles. Outre l’exemplarité du Top Management sur le sujet, il est nécessaire d’envisager à la fois une évolution des compétences managériales et un accompagnement de l’ensemble des équipes concernées.

Témoignage Sosh
Vers une nouvelle culture managériale pour accélérer la transformation

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez les nouvelles publications de notre blog dès leur parution.
Un projet ? Vous souhaitez en discuter ?