L’Open Innovation ou Innovation Ouverte désigne des modes d’innovation fondés sur le partage et la collaboration. Il bouleverse la conception traditionnelle de l’innovation en s’enrichissant avec des apports extérieurs. Longtemps basé sur ses ressources internes, l’entreprise ne peut plus compter uniquement sur ces dernières pour évoluer et innover.

Open-innovation

Pourquoi favoriser l’Open Innovation ?

Aujourd’hui, poussées par le comportement du consommateur devenu BIOPAU et par une nouvelle concurrence, les marques se doivent de proposer à leurs clients de nouveaux produits et de nouveaux services, le tout le plus vite possible !

Pour faire face à cela, l’entreprise doit sans cesse évoluer, créer et innover. Elle doit surtout changer ses habitudes, produire une innovation de rupture et la développer rapidement. 

Les marques doivent donc se tourner de plus en plus vers des ressources, intelligences et compétences pointues externes pour favoriser l’émergence de nouvelles idées. Ces contributions externes peuvent venir de leurs propres clients, de startups, de développeurs…

Dans l’open innovation, deux démarches peuvent être mises en place : “l’Outside-In” (de l’extérieur vers l’interieur) et “l’Inside-Out” (de l’intérieur vers l’extérieur).

“L’Outside-In” est la méthode à ce jour la plus exploitée pour créer l’innovation au sein des structures. Il s’agit d’absorber des connaissances et technologies développées par d’autres, comme le rachat de brevet, l’externalisation de sa R&D ou encore l’utilisation des opinions de la communauté d’acheteurs pour sélectionner les concepts à développer en produits / services.

“L’Inside-Out” est bien moins exploité malgré tout le potentiel de cette démarche. Elle permet à de petites équipes de collaborateurs motivés de sortir de l’entreprise pour créer une technologie ou un produit qui n’entre pas dans la stratégie actuelle de l’organisation. Lancer ces petites entreprises en gardant un lien ou non, comme une prise de participation au capital, permet de créer des spin-offs qui ne seraient pas viables en interne. Ces spin-offs sont des scissions d’entreprise, c’est-à-dire une réorganisation qui consiste à fractionner l’entreprise en créant une équipe de collaborateurs dédiée. La méthode “l’inside-out” libère la créativité des collaborateurs.

Les bénéfices d’une telle ré-organisation, de l’Open Innovation sont multiples :

  • Accélérer les temps de développement produit
  • Réduire les coûts de recherche et développement
  • Se différencier sur son marché
  • Pénétrer de  nouveaux marchés et produire de nouvelles sources de revenus pour l’entreprise

Mais, concrètement, comment mettre en place l’Open Innovation ?

Vous l’aurez compris, l’Open Innovation devient incontournable pour toutes les entreprises qui souhaitent se développer, répondre aux demandes clients, et garder leur place dans un marché de plus en plus concurrentiel.

La mise en place de l’Open Innovation est une démarche globale. Il est nécessaire de changer sa culture d’entreprise ainsi que sa structure.

Ainsi, l’Open Innovation nécessite :

  • Une stratégie claire et engagée par la Direction Générale

Un plan global doit être prévu pour accompagner la transformation de l’entreprise et ce afin d’améliorer la conquête de nouveaux clients sans pour autant négliger les clients fidèles.

  • De s’ouvrir fortement à ce qui se passe en dehors de son entreprise

Lorsqu’une stratégie d’Open Innovation se crée, il est important de l’ouvrir d’abord à ses collaborateurs et de les impliquer dans cette démarche.  L’entreprise doit aussi se tourner vers ses clients, grandes ressources de nouvelles idées, pour perpétuellement améliorer les produits existants grâce à de l’innovation incrémentale.

  • Savoir travailler en mode Collaboratif

Que vous mettiez en place une stratégie d’Open Innovation Outside-In ou Inside-Out, vous devez impérativement travailler en mode collaboratif. Des bureaux, des espaces de travail dédiés peuvent être proposés et de nouvelles compétences doivent être développées, engagées. Il s’agit de mettre en place un partenariat qui profitera à tous.

  • Maîtriser des techniques d’agilité

Des méthodes de travail telles que le design thinking ou le scrum doivent être mises à contribution pour faciliter l’effervescence et la créativité.

  • Ne pas avoir peur de partager

Aujourd’hui, l’environnement de travail doit être ouvert, libre et les cycles de développement des produits, des systèmes et services doivent être courts.

  • Acquérir un nouvel état d’esprit

L’entreprise doit changer sa culture et bien avoir en tête que la transformation numérique est un préalable indispensable avant de passer à l’Open Innovation.

 

Quelques exemples d’open innovation qui font leurs preuves :

GE(General Electric) organise des Challenges Innovation en externe et avec des spécifications techniques très précises pour faire avancer ses nouveaux produits ou services.

Lego fait participer ses clients dans la conception de tous ses nouveaux produits.

Elon Musk le fondateur de Pay Pal, Tesla ou Space X est par exemple un fervent promoteur de l’open innovation.  Il laisse ainsi ses projets en Open source. Chaque personne ayant une expertise peut contribuer au développement de batteries toujours plus performantes pour les voitures ou servir son ambition d’aller sur la planète Mars. Ou bien encore la naissance de Adobe imaginée par les équipes de recherche de Xerox.

Si vous aussi, vous souhaitez mettre en place une stratégie d’Open Innovation ou accompagner vos collaborateurs vers cette nouvelle pratique, les experts de Talenco sont à votre disposition pour répondre à vos questions sur le sujet.

 

En savoir plus sur l'Open Innovation