Méthode OKR : le déploiement chez Veolia Eau en 3 questions

Méthode OKR : le déploiement chez Veolia Eau en 3 questions

Le 10 septembre 2021

Pour développer des Projets de Services Locaux (PSL) et des structures locales dans le cadre d’un large projet d’entreprise, Veolia Eau France a souhaité introduire dès 2019 une méthode opérationnelle et efficace pour définir les priorités et mettre en œuvre les actions : les OKR (Objectives & Key Results).

Lors de l’événement OKR Forum France 2021 dont TalenCo était un partenaire majeur, Karina Khiou, Chargée de mission PMO (Product Management Office), a pu apporter son témoignage sur la mise en place de la méthode OKR et l’adhésion des équipes chez Véolia Eau.

Karina Khiou (Veolia Eau)
Karina Khiou (Veolia Eau)

“Le fait d’être accompagné, c’est un vrai plus pour s’approprier la démarche, (…) pour aider le facilitateur interne à adopter la bonne posture et éviter les différents écueils.”

Vos premiers pas sur la méthode des OKR ?

Karina Khiou : Chez Veolia, le sujet est assez récent. Je suis d’abord allée voir sur internet où l’on trouve beaucoup d’informations sur les OKR. Il y a peu de difficultés pour comprendre la méthode… mais pour l’appréhender, c’est une autre histoire !

Même si l’on connaît la finalité, les livrables, il n’est pas évident de définir les bonnes priorités, de se poser les bonnes questions, les objectifs prioritaires, etc. Et pourtant, c’est là le secret de la méthode OKR : prioriser les objectifs, définir comment les atteindre et mesurer les résultats (Key Results) qui prouveront qu’on a atteint l’objectif.

Votre conviction de commencer par un pilote ?

Karina Khiou : Il n’est pas forcément facile de susciter l’adhésion de tous, tout de suite. Avant de généraliser la méthode, nous avons commencé par un pilote sur deux territoires. Cela permet d’appréhender la méthode, les spécificités locales et de voir comment on peut décliner ses OKR sur des unités.

Il est intéressant de voir comment chacun s’est approprié la stratégie globale et l’a déclinée à son niveau, selon ses problématiques locales.

Votre avis sur l’utilité d’être accompagné ?

Karina Khiou : Le fait d’être accompagné est un vrai plus pour s’approprier la démarche. Chez Veolia Eau, nous avons été accompagnés par TalenCo et nous avons mené les premiers entretiens en binôme interne/externe.

Quand on met en place les OKR, avoir un facilitateur externe garant de la méthode permet de se recentrer sur les objectifs et les livrables et de nous challenger. C’est un vrai plus pour aider le facilitateur interne à s’approprier la démarche, adopter la bonne posture et éviter les différents écueils.

Ainsi, le facilitateur interne, par sa bonne connaissance de l’entreprise, va pouvoir se recentrer sur le côté réaliste de l’indicateur et sur la faisabilité des données de reporting.

Formation courte "Faciliter le déploiement des OKR"

Devenez l’ambassadeur des OKR dans votre entreprise !

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez les nouvelles publications de notre blog dès leur parution.
Un projet ? Vous souhaitez en discuter ?