Management et nouveaux modes de travail : adapter les rôles des managers en 3 actes

Management et nouveaux modes de travail : adapter les rôles des managers en 3 actes

Le 06 décembre 2023

Pour permettre à l’entreprise de se transformer dans un contexte toujours plus volatile et incertain, il est indispensable d’adapter en profondeur le management à l’évolution des modes de travail. Mais quelles sont les grandes étapes pour permettre aux managers d’accompagner efficacement la transformation de l’organisation ?

Interviewés sur BFM Business le 18 septembre 2023, Jean Baptiste Gouin, Président Fondateur de TalenCo, et Philippe Michel Labrosse, Directeur Général d’Abeille Assurances, ont apporté leur témoignage sur les actes clés pour faire évoluer le management à l’ère des nouveaux modes de travail.

Repenser les modes de management pour accompagner les nouveaux modes de travail

Le changement permanent, l’incertitude, l’isolement et la perte du lien social liés à la généralisation du télétravail contribuent à la perte de sens et au désengagement des salariés. La crise sanitaire a accéléré cette tendance de fond et mis en évidence la nécessité de faire évoluer les modes de management.

Le management doit être aujourd’hui repensé en raison de l’évolution des modes d’organisation, des attentes d’une nouvelle génération et de l’importance de la mise en œuvre de plans stratégiques dans un contexte incertain. Pour Jean Baptiste Gouin, « les organisations en silos ne sont plus adaptées : on a besoin de collaborer et de développer l’agilité, de faire confiance et de responsabiliser les équipes ».

D’autres facteurs peuvent également impacter les modes de travail et l’organisation de l’entreprise. Chez Abeille Assurances par exemple, un changement d’actionnaire, les bouleversements climatiques ou l’inflation ont fortement impacté l’organisation de l’activité et engendré la nécessité de faire évoluer les modèles et la culture d’entreprise.

Pour accompagner ces évolutions et concilier la transformation de l’entreprise avec l’engagement et la performance des collaborateurs, le management reste la clé essentielle. Le rôle principal des managers est de déployer la stratégie et, pour cela, d’engager et de se mettre au service de son équipe.

« Les managers sont les rouages essentiels du moteur de l’entreprise. »

Philippe Michel Labrosse, DG Abeille Assurances

Acte 1 : clarifier les rôles des managers et définir un nouveau référentiel de management

Définir les nouveaux rôles et les nouvelles compétences des managers est aujourd’hui un des enjeux primordiaux et stratégiques pour les entreprises afin de rester performantes.

Clarifier les rôles principaux des managers selon les enjeux de l’entreprise est une nécessité, particulièrement après la pandémie. Pour chaque rôle, on définit collectivement des actes clés de management, des postures et des rituels associés. La formalisation de ce référentiel managérial en pleine évolution est déterminante pour expliciter les attendus du manager dont on exige toujours plus de polyvalence.

Jean Baptiste Gouin (TalenCo)

Pour Jean Baptiste Gouin, « le manager doit prendre conscience que son rôle essentiel est de déployer la stratégie de l’entreprise. (…) En fonction des enjeux, il est important de définir 3 ou 4 rôles parfaitement clairs pour les managers et d’y associer des actes clés identifiables. Ce cadre permet de développer l’agilité nécessaire pour porter le changement ».

Chez Abeille Assurances, le référentiel managérial s’articule autour de quatre dimensions :

  1. Donner du sens, notamment en faisant de la pédagogie au sein des équipes
  2. Promouvoir l’engagement des collaborateurs au service du projet d’entreprise
  3. Travailler sur l’amélioration continue
  4. Etre leader du processus de transformation

Pour Philippe Michel Labrosse, « nos 455 managers ont un rôle clé pour conduire cette mission d’explication, d’engagement, d’alignement et de motivation des collaborateurs ».

🔎 Télécharger notre exemple de référentiel de compétences managériales

Acte 2 : développer le leadership des managers au service de l’engagement collaborateur

Un leader, manager ou non, est reconnu par son écosystème comme étant une personne qui influence, donne de l’élan, oriente vers un cap. Son leadership se mesure à l’impact qu’il a sur les autres et sa capacité reconnue à influencer, impulser et orienter.

Pour mener à bien des transformations majeures, il est important d’investir dans des managers leaders capables de prendre des décisions courageuses mais aussi d’aligner et d’engager les collaborateurs sur les priorités stratégiques en s’appuyant sur la collaboration, l’agilité, la confiance et la responsabilisation des équipes, au bureau comme à distance.

Cet investissement est d’autant plus nécessaire dans un contexte de fort désengagement des collaborateurs : selon l’édition 2023 de l’enquête State of the Global Workplace menée par Gallup, seulement 7 % des employés en France se déclarent engagés, contre 13% en Europe et 23% dans le monde  !

« 70 % de l’engagement des collaborateurs est attribuable au manager. »

Etude Gallup 2023

Chez Abeille Assurances, l’accompagnement des managers pour développer leur leadership s’articule autour de quatre compétences clés développées via un programme de formation baptisé « M-Clés » :

  1. Développer sa communication et son impact
  2. Décliner un feedback constructif
  3. Favoriser le collectif
  4. Savoir célébrer

Ces compétences de fond autour de la communication, de la collaboration et de l’agilité sont aujourd’hui indispensables aux managers leaders pour engager de vraies transformations. Elles démontrent encore plus leur efficacité au sein d’organisations agiles articulées autour d’un leader et d’équipes autonomes, focalisés sur les priorités stratégiques.

🔎 Les 4 leviers du manager agile pour booster l’engagement collaborateur

Acte 3 : aider les managers à déployer la vision stratégique avec la méthode OKR

Les managers ont naturellement un rôle pivot pour accompagner leurs équipes à s’approprier la stratégie d’entreprise et à la traduire en actions. Ils aident leurs collaborateurs à prioriser les missions, s’aligner collectivement sur les priorités définies et se responsabiliser pour atteindre leurs objectifs individuels et collectifs.

Pour y parvenir, les managers peuvent s’appuyer sur une méthode d’une redoutable efficacité pour fixer des priorités claires, favoriser l’alignement et l’engagement des équipes et piloter efficacement et avec agilité les transformations : les OKR (Objectives & Key Results).

Cette méthode de plus en plus utilisée en France permet notamment aux managers de générer un engagement collectif en impliquant les collaborateurs sur des priorités d’action et en les responsabilisant pour que chacun sache en quoi il contribue à la mise en œuvre du projet d’entreprise.

Philippe Michel Labrosse (Abeille Assurances)

Philippe Michel Labrosse témoigne : « Abeille Assurances est une entreprise sous OKR. L’intérêt de la méthode, c’est d’avoir des boucles assez courtes : à 3 mois, quels sont les objectifs clés, comment on décline par direction ces objectifs clés… Et très naturellement, cela amène des entretiens avec les managers pour constater ce qui a été réussi et les points d’amélioration sur lesquels il faut encore travailler.«

Ainsi, en favorisant l’engagement et la motivation des équipes par la responsabilisation et l’autonomie de ses collaborateurs, le manager optimise la performance individuelle et, par extension, la performance globale de l’entreprise.

🔎 Télécharger notre livre blanc sur la méthode OKR

Clarifier les rôles des managers avec un nouveau référentiel managérial, développer leur leadership au service de l’engagement collaborateur, aider le management à passer de la vision à l’exécution stratégique avec les OKR : ces 3 actes clés sont essentiels pour adapter le rôle des managers à l’évolution des modes de travail… A vous de jouer !

Un projet ? Vous souhaitez en discuter ?