One learning a day (Danone) : Multiplier les opportunités d'apprentissage

One learning a day (Danone) : Multiplier les opportunités d’apprentissage

Le 08 décembre 2015

Photo JulietteRoyDans un contexte où 30% des compétences deviennent obsolètes d’une année sur l’autre, les formats traditionnels de la formation ne sont plus suffisants pour répondre aux objectifs de vélocité d’évolution des compétences.
Avec « One learning a day », le Groupe Danone permet à ses collaborateurs d’accélérer leur développement au rythme des évolutions de notre environnement.
Le Multicanal de l’apprentissage est en marche !

 Interview de Juliette ROY, Head of Danone Academy Topline, Leadership & Management

Quand et dans quel contexte le groupe Danone a-t-il lancé le « one learning a day ?

C’est en 2012 qu’est né le concept « one learning a day », lors d’une Learning Expedition avec des General Managers de Danone partis chercher l’inspiration auprès d’autres marchés.
Dans un monde dans lequel le changement est en perpétuelle accélération et où l’obsolescence du savoir est programmée,  le Learning & Development est identifié comme un levier clé au service de la transformation, qu’elle soit individuelle, collective ou liée à l’organisation.
« One learning a day » ou « un apprentissage par jour« , a été identifié chez Danone comme un facteur clé de réussite pour relever nos défis business, tout en restant ancrés dans notre double projet économique et social.

Quelle est la philosophie de « one learning a day » ?

« One learning a day » rend compte de la nécessité de se renouveler dans ses connaissances, ses attitudes, ses façons de travailler, dans les outils et modèles que nous utilisons au quotidien, jour après jour, afin de pouvoir répondre aux enjeux de notre environnement.
Une stratégie a donc été mise en place afin de répondre au challenge d’aujourd’hui qui est d’apprendre au rythme du changement, voire plus rapidement que le changement. Cela veut dire anticiper les changements de demain dans nos différents métiers et fonctions.
Pour faire cela, nous sommes passés d’une offre très centrée sur le présentiel à une logique multi-modale, partout dans le monde.
Notre modèle chez Danone se résume à 4 chiffres. Nous, nous avons choisi le  « 10 10 20 60 » :

  • 60% de ce que nous apprenons nous l’apprenons « on the job », dans notre quotidien de travail,
  • 20% avec les autres, les pairs, via le networking et notre culture de proximité,
  • 10% grâce aux outils du digital,
  • 10%  lors de sessions de formation plus formelles en présentiel.

Le focus que nous faisons sur le digital nous a semblé important pour favoriser un véritable changement culturel en matière de formation au sein du Groupe.

Pouvez-vous nous donner des exemples de méthodes et outils proposés ?

A travers ce modèle, nous avons voulu mettre en avant que la formation ne se limite pas aux salles de formation, et avons multiplié les opportunités d’apprendre pour les 100 000 salariés de Danone partout dans le monde :

  • lancement de « Campus for All« , grands événements réunissant jusqu’à plusieurs milliers de personnes (13 000 au Mexique par ex.) pour une semaine centrée sur le « Learning & Development »
  • développement de l’offre de formation à distance pour prendre en compte les nouvelles façons d’apprendre (app mobiles sur tablettes & smartphones, MOOC, serious game, elearning, virtual classroom …),
  • création de communautés apprenantes, co-développement
  • etc… les exemples sont nombreux.

Nous sommes passés d’une ère où régnait la formation présentielle à une ère où nous pensons « blended » pour maximiser à la fois l’efficacité de nos programmes, leur accessibilité en termes coût et leur impact sur le plus grand nombre.

Quels sont les facteurs clés de succès et les bénéfices pour l’entreprise et les collaborateurs ?

Je citerais 3 facteurs clés de succès principaux à souligner.
– D’abord une communication impactante (vidéo sur YouTube), qui a fait connaître le concept tant auprès des RH que des opérationnels de manière simple et ludique, accompagnée d’outils plus pratiques et opérationnels (ex. « comment construire son plan de formation avec One Learning A Day ? »).
– Ensuite, le lancement à grande échelle de notre plateforme learning, Campus 2.0, qui permet à tous de se connecter, et qui offre un grand nombre de modules digitaux.
– Dernier facteur clé de succès, le fait de toujours lier nos actions et nos priorités aux enjeux business des fonctions pour lesquelles nous travaillons. Tous nos programmes sont sur-mesure et partent des besoins du business, qu’il s’agisse d’accélérer le transfert de compétences sur des fondamentaux ou de développer des programmes à haute valeur stratégique.
Les bénéfices ? Accélérer le développement professionnel mais aussi personnel de tous, afin de faire grandir à la fois nos équipes et notre business et révéler le potentiel des 100 000 employés de Danone.

Merci à Juliette Roy d’avoir accepté de répondre à nos questions.

Découvrez « One learning a day » en vidéo :

 

 

A lire également : Social learning : on apprend toujours seul, mais jamais sans les autres !

 

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez les nouvelles publications de notre blog dès leur parution.
Un projet ? Vous souhaitez en discuter ?