Eloge du pas de côté : interview vidéo exclusive du sculpteur Philippe Ramette

Eloge du pas de côté : interview vidéo exclusive du sculpteur Philippe Ramette

Le 16 octobre 2020

Une fois n’est pas coutume, c’est aujourd’hui le regard d’un artiste que nous vous proposons ! Mais pas n’importe lequel. Le regard de Philippe Ramette, sculpteur et plasticien français, auteur d’une œuvre singulière qui nous incite à tutoyer l’irrationnel pour mieux nous réapproprier le rationnel. Il installe en 2018 à Nantes “L’éloge du pas de côté” à côté duquel nous ne pouvons passer, tant il fait sens avec notre propre démarche – en témoigne le nom de notre newsletter – mais aussi puisque notre siège étant à Nantes, nous croisons régulièrement ce regard différent qui se pose sur notre quotidien…

Interview exclusive de Philippe Ramette par Cyrille Chaudoit

Faire un pas de côté pour adapter la réalité

« Nous sommes tous amenés à faire des pas de côté », ainsi débute l’interview de Philippe Ramette. La chose est entendue, le sculpteur passe sa vie à en faire ! D’abord par sa technique, puisque face au socle il est plus facile d’envisager comment contourner les obstacles, et comment donner vie à une idée, en changeant régulièrement d’angle de vue. Ensuite parce qu’à la façon du professeur Keating dans Le Cercle des poètes disparus (« Oh capitaine, mon capitaine »), qui debout sur sa table propose à ses étudiants un regard différent sur le monde, l’art nous propose plus globalement une autre perspective sur notre quotidien ou parfois même sur notre conception du réel.

Mais changer de point de vue ne signifie pas nécessairement en renier un autre. Philippe Ramette suggère plutôt qu’il est possible de compléter nos conceptions actuelles par de nouveaux possibles auxquels nous donnerait accès ce pas de côté, et ne les oppose pas !

« Faire, avec ce qui est possible ». La période actuelle nous amène à devoir nous remettre en question, à nous adapter au quotidien. Rester en prise directe avec la “réalité” tout en s’entraînant à la dépasser, à la transcender peut-être ? Sera-ce au fond un contrecoup positif de cette crise ?

Eloge du pas de côté (Nantes)

Sortir du cadre pour façonner l’entreprise

« Ô temps, suspends ton vol ! ». Notre hyperactivité moderne, notamment dans le monde de l’entreprise, ne doit pas (plus ?) nous rendre aveugle sur la nécessité vitale de faire des pauses… L’éloge de la paresse, autre œuvre de Philippe Ramette, nous renvoie à celle du pas de côté par cette invitation à prendre tout simplement du recul. Chacun.e a pu observer l’influence du repos, du calme, du temps de la réflexion sur son efficacité productive. Dans un sens, délétère, ou dans l’autre, vivifiante et pleine de sens ! Une certaine éthique de l’entreprise et du travail…

Mais le temps de l’art n’est pas celui de l’entreprise, penseront – à juste titre – certain.e.s d’entre vous. Pourtant, les dirigeant.e.s ont ceci en commun avec les artistes qu’ils façonnent leur entreprise (cela s’appelle la stratégie) à l’image de l’idée qu’ils ou elles veulent faire passer (cela s’appelle la raison d’être), en faisant régulièrement des pas de côté et en en faisant faire à celles et ceux sans qui l’œuvre ne pourrait voir le jour (cela s’appelle les artisans, les compagnons, pour un sculpteur par exemple).

Alors, comment s’inspirer de l’artiste, habitué à sortir du cadre pour mieux tou.te.s nous aider à le faire nous-mêmes ? Vous le saurez en regardant ou en écoutant cette interview de Philippe Ramette dans sa version courte ci-dessus (11’) ou bien sa version looooongue (34’) pour les plus convaincu.e.s de la nécessité de s’accorder des pauses 😉

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez les nouvelles publications de notre blog dès leur parution.
Un projet ? Vous souhaitez en discuter ?