#MeufDeFoot : fans de foot et de Hashtag

#MeufDeFoot : fans de foot et de Hashtag

Le 10 juin 2016

balloneuro2016A l’occasion de l’Euro 2016, nous avons souhaité faire témoigner deux femmes passionnées de football et qui le font savoir haut et fort notamment sur Twitter grâce au Hashtag #MeufDeFoot. Une mise en lumière de ces phénomènes d’influence et de ‘micro-influence’ chers aux marques pour engager et animer plus efficacement leurs communautés.

Interview d’Emilie R. et de Laurence D.

 

 

1/ Qui êtes-vous ?

Emilie

 

Émilie, 34 ans, addict aux burgers, à la TV et à mon smartphone. Mes terrains de jeu préférés : la communication et les réseaux sociaux.

 

 

  laurenceD2

Laurence, une femme bien campée sur ses talons de 12 qui s’éclate en faisant et parlant digital et social media après être passée par plusieurs métiers… Il faut du temps pour trouver le bon (c’est un peu comme pour les mecs en fait :p)

 

 

 

 2/ Racontez-nous vos premiers pas sur Twitter

BallonEmilieC’était un dimanche, mon petit frère m’a expliqué comment fonctionnait Twitter et a ouvert mon compte. Sans @MyclickRos je n’en serais pas là. #DiscoursDesOscars
Mes premiers usages ont été la veille (sur des sujets de com’ et social media) et les live-tweets TV (Twitter est le plus grand canapé du monde).
Aujourd’hui je tweete Communication, #SocialMedia, #Digital, #SocialTV, food (#AdieuMonSlim) et foot forcément !

 

BallonLaurenceJe me suis inscrite sur Twitter par curiosité en Juillet 2012… Là j’ai découvert un langage et des usages bizarres avec des codes que je ne comprenais pas :). Mon compte est resté dormant pendant quelques mois. Puis j’ai une amie qui a lancé « les marraines twitter » ! Je me suis dit que c’était donc la bonne occasion pour enfin m’y mettre ! Depuis, je tweete tous les jours, beaucoup, principalement sur le digital et le social media en journée… Le soir, je bascule sur la social TV et le foot ! Mais je le vis bien 🙂

3/ Comment a commencé l’aventure #MeufDeFoot ?

BallonEmilieMa spécialité c’est d’inventer des hashtags 🙂 C’est une façon de « rubriquer » ma ligne édito dirons-nous… J’aime le foot, je live-tweetais les matchs avec un ton décalé et pas spécialiste du tout (je laisse ça aux pro) #EtBim j’ai lancé #MeufDeFoot
J’ai vite été rejoint par @LaurenceDenhez , @sabrinaamoour, @sosso , @isa_de_monaco , @Toufissime …

 

BallonLaurence#MeufDeFoot c’est avant tout un hashtag créé par Emilie il y a environ 1 an, une amie que j’ai rencontré au détour d’un live tweet… On s’est vu, on s’est trouvé et depuis on est amie dans la vie. Emilie crée à  peu près 25 hashtags par jour 🙂 Celui-là, je l’ai trouvé tellement bien trouvé que j’ai commencé à l’utiliser moi-même. Et puis, en début d’année 2016, nous avons été « activées » par le PMU pour une opération social media avec le PSG. On a alors pris conscience que les marques nous identifiaient comme meuf de foot ! L’Euro approchant, les choses se sont emballées pour notre plus grand plaisir.

 

4/ Votre ambition aujourd’hui avec ce Hashtag ?

BallonEmilieL’ambition ? Un hashtag est communautaire et doit rester communautaire ! Donc l’ambition est de réunir le + de #MeufDeFoot sur Twitter, de tous les clubs possibles, de toutes les villes et faire vivre les expériences football par le biais d’une communauté sympa et drôle.

 

Je suis totalement fan de social media, notamment pour l’interactivité qu’il permet. Échanger avec des gens que je n’aurais jamais rencontrés dans la vraie vie est hyper BallonLaurenceenrichissant. Utiliser le hashtag #MeufDeFoot c’est générer une conversation décalée autour d’un sujet préempté par la gent masculine, et ultra présent sur les réseaux sociaux. L’idée est que chacun se sente libre de l’utiliser afin de créer une communauté, qui, au-delà d’une équipe est surtout fan du ballon ! Même si bien entendu nous avons notre équipe favorite (Paris est magique et Twitter aussi) !

5/ Comment les marques collaborent avec vous ?

BallonEmilieAvec fun et contenu 😉 Comme pour d’autres sujets, on est approché par les agences, les marques qui nous convient à leurs événements pour partager leurs évènements autour du foot sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui soyons clairs, aucun deal monétisé ! Je refuse cette approche. Cette aventure part d’un hashtag, #MeufDeFoot ce n’est pas un métier c’est le partage d’une passion. L’objectif est que chacune puisse garder son ton, ses spécificités (humour, expertise, etc.).

 

BallonLaurenceLes marques nous contactent parfois par DM pour nous parler toutes en même temps, mais le plus souvent, c’est l’une de nous qui reçoit un email avec des propositions d’assister à un évènement précis. Le but étant de nous voir tweeter au cours de la soirée et/ou du match autour du foot et de la façon dont la marque collabore dans ce secteur. Je ne suis pas rémunérée pour cela et je ne souhaite pas l’être. Vivre des évènements suffit à mon bonheur. Avant meuf de foot, je n’étais jamais allée au stade. Vivre un match en live est pour moi suffisamment attrayant pour jouer le jeu d’une marque. Je pense que si l’on a besoin de payer un influencer pour obtenir sa collaboration, c’est que l’on n’a pas activé la bonne personne.

6/ Etre ‘influenceur’ sur Twitter ça veut dire quoi ?

BallonEmilieComme dirait mon papa « tu influences ta grand-mère et c’est déjà beaucoup ». L’influence sur Twitter se définit par des KPI différents suivant les sujets, les secteurs.
J’ai la chance d’avoir une communauté qui grandit au fil du temps et j’aime créer l’échange et répondre à tous. On discute quoi ! Dans Social Media il y a Social, je parle beaucoup dans la vie, donc je parle beaucoup sur Twitter mais je déteste parler seule ;-). Je préfère faire réagir, échanger que « faire du RT ». Twitter me nourrit chaque jour : les approches des marques, les nouvelles campagnes, les réactions des Twittos… J’apprends chaque jour sur mon métier et ça c’est un vrai +.

 

BallonLaurenceEtre « influenceur » sur twitter ça ne veut rien dire ! Je suis leader d’opinion sur le foot grâce au hashtag #MeufDeFoot mais je n’ai pas une communauté immense. En revanche, je n’accepte que les évènements pour lesquels j’ai une vraie affinité. C’est alors hyper facile pour moi de parler de la marque en question. Il y a autant de façon de fonctionner qu’il y a d’influenceur. Il n’y a pas de bonnes façons de faire, il y a juste la nécessité de rester fidèle à soi-même !

7/ Question provoc : alors Twitter va bientôt crever de sa belle mort ou pas ?

BallonEmilieOn crèvera tous de notre belle mort un jour non ?
Twitter m’a offert des opportunités incroyables, si Twitter meurt demain, je serai la 1ère à venir fleurir sa tombe chaque jour pour le remercier.

 

BallonLaurencePeut-être 🙂 Peut-être pas ! Il y a 10 ans, personne n’aurait pu imaginer la place prise aujourd’hui par les réseaux sociaux. Et je pense que personne ne peut prédire ce que sera le social media dans 10 ans. Twitter évoluera et n’a peut-être pas encore figé son modèle économique, mais je ne pense pas que le réseau disparaitra dans un avenir proche.

 

Merci à Emilie, Laurence et toutes les #MeufDeFoot !!! Bon Euro 2016 !

Merci à Raphaël @FreyvalC pour avoir recueilli leurs témoignages.

 

Pour aller plus loin :

formationAnimerefficacement sa présence sociale

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez les nouvelles publications de notre blog dès leur parution.
Un projet ? Vous souhaitez en discuter ?