Le Reverse Mentoring est un nouveau levier d’apprentissage…

Avec la révolution digitale, ce ne sont plus les plus expérimentés qui forment les plus « jeunes » mais les « Digital Natives » de l’entreprise qui accompagnent le management.
De plus en plus développé dans les grands groupes, le Reverse Mentoring fait ainsi partie des nouvelles modalités d’apprentissage collaboratif.
Particulièrement adaptée pour développer la culture numérique du Top Management, cette démarche permet un accompagnement individuel, en s’appuyant sur des ressources internes.

Les objectifs :reverseMentoring
• Comprendre le bénéfice à tirer des outils numériques dans le quotidien professionnel
• Maîtriser les usages et les bonnes pratiques d’utilisation
• Découvrir de nouveaux canaux de relation clients
• Imaginer leur potentiel en termes de business.

 

…Encore faut-il structurer et accompagner la démarche

La démarche de Reverse Mentoring se structure autour des phases suivantes :
• Conception de kits pédagogiques adaptés
• Sélection des « Mentors » (souvent des « Digital Natives » de l’entreprise)
• Formation des « Mentors » à la posture d’accompagnement et à l’appropriation du kit pédagogique
• Déploiement des séances de Reverse Mentoring
Le nombre de séances est adapté en fonction de la nature des thèmes et des contenus souhaités. Il est aussi adapté à chaque « Mentee » en fonction de sa maturité sur les sujets et de ses choix d’approfondissement.

Les bénéfices :

• Valoriser les « Mentors » sélectionnés pour le déploiement.
• Favoriser le lien transgénérationnel au-delà du projet.
• Vivre une expérience enrichissante de l’apprentissage collaboratif.

Contactez nous pour mettre en place une démarche de Reverse Mentoring dans votre entreprise.

 

Nos articles sur le sujet :
– Quand les stagiaires forment les dirigeants
Reverse mentoring : une nouvelle modalité collaborative d’apprentissage 
– Le Reverse Mentoring réduit la fracture digitale 

Plus d'infos ? Être rappelé

Pour aller encore plus loin et prendre une longueur d’avance, pourquoi ne pas aller chercher l’inspiration à l’étranger auprès de marchés plus matures ?

En savoir plus sur les Learning Expeditions !